Guillochage

Le guillochage consiste en un ornement simple du dos de la lame d'un couteau.
Voici une petite description montrant une méthode de guillochage d'une lame de couteau, étape par étape et en images.

Le motif choisi ici est de type "végétal":

 


Guillochage type "végétal

 

Voici l'outillage utilisé: de petites limes-aiguilles, que l'on peut trouver par exemple au rayon Modélisme d'un magasin de bricolage.
On aura surtout besoin d'une lime ronde et d'une lime triangle.

Se munir également de papier-verre fin ou de laine d'acier fine.

 

Enfin, pour tenir la lame, un petit étau fera l'affaire. De petits morceaux de carton tiendront lieu de mordache pour ne pas endommager la lame.

Il s'agit ci-contre d'une lame Mazellier, dont le dos mesure 3mm d'épaisseur dans sa partie la plus large. Il est tout à fait possible de guillocher des lames moins épaisses.

Tracé des lignes de repère: on se contente d'espacer ces lignes de environ 5mm, avec un léger tracé à la pointe à tracer, juste pour repérer (un trait au crayon pourrait suffire).

Avec la lime ronde, pratiquer de petite encoches, d'abord sur le côté droit de la lame, et en sautant un repère entre chaque encoche.

Prendre un angle d'environ 45° par rapport au dos de la lame.

Passer au côté gauche avec des encoches identiques.
Agrandir les encoches à la lime ronde ou ovale.
En donnant un léger angle par rapport à l'axe de la lame, doucir les côtés des encoches: on va ainsi obtenir peu à peu une ligne sinueuse.
Voila, notre "liane" de base est faite!

On va maintenant réaliser les "épines" ou les "feuilles" de la liane.

On utilise la lime triangulaire, aux endroits marqués ci-contre. On peut réaliser une seule encoche ou bien deux (si la lame est assez large et la lime assez fine).

 

Voici les encoches triangulaires.
Petit zoom sur les encoches. Comme on le voit, elles restent assez simples...
Un petit coup de paille de fer...

... et voila le résultat final!

Il ne reste donc plus qu'à monter la lame sur son manche!

 

Le guillochage reste une opération assez simple, pour un résultat plutot esthétique... ne pas hésiter à essayer donc, en s'entrainant sur des bouts d'acier si nécessaire.


Guillochage type "entrelacs"

Un deuxième guillochage diférent du précédent puisque j'ai ici réalisé des entrelacs. Le motif est un peu plus géométrique.

On débute par la réalisation d'encoches face-à-face réparties tous les 6 ou 7mm environ.

Evasement des encoches à la lime triangulaire...
... puis réalisation des départs diagonaux à l'aide d'une lime triangulaire plus petite.
L'ébauche de toutes les encoches a été faite.
On les affine en essayant de leur donner une légère courbure (pointillé bleu). Pour cela, varier l'inclinaison de la lime et son angle d'attaque.
On commence à doucir le guillochage en repassant les encoches avec moins de pression sur la lime.
Voila, c'est presque fini... on termine par un doucis au papier-verre fin.

La lame terminée.
Remarquer la terminaison de l'entrelac par un motif en flamme à gauche.

   

Comme je l'ai dit plus haut, le guillochage est une opération plus simple qu'il ne parait: n'hesitez pas à la tenter (même si l'on passe par un moment de doute lorsque l'on commence à entailler profondement le dos de la lame).
Le plus simple est de s'entrainer sur des bouts d'acier plat ou même d'aluminium, plus tendre qui permettra de tester plus rapidement des motifs.
S'aider aussi du dessin en esquissant au prealable le guillochage souhaité: en partant du motif final, on le décompose en découpes plus simples (ce qui permet de repérer d'éventuels limages difficiles ou impossibles).

... et n'hesitez pas à me contacter pour toute question, suggestion ou pour partager vos réalisations,
je me ferai un plaisir de les insérer sur cette page!

... à la recherche d'autres informations ou motifs? tapez "filework knife" dans Google et vous trouverez votre bonheur (Filework=Guillochage en anglais).

Autres réalisations

Voici ci-dessous quelques images de Charles Brico montrant ses premiers guillochages réalisés après la lecture de cette page: de quoi encourager à faire de même!




Puis ci-dessous deux réalisation de Michel Montlahuc, par ailleurs réalisant de superbes manches principalement à base d'Opinels.

 

< Retour